CM14-03-29

Par Yannick Belle:

programme-merleAvant toute chose, je souhaite remercier les 2 093 électeurs qui nous ont apporté leur soutien et qui ont fait confiance à notre équipe dimanche dernier.

Sassenage ne fait pas exception à la règle et comme dans toutes les villes de France, les sassenageois ont voulu avant tout adresser un signal fort au gouvernement. Cette évidence, ne nous empêchera pas d’analyser également les considérations plus locales qui ont abouti à ce score.

Malgré ce résultat, nous sommes fiers d’avoir mené une campagne, digne, propre, basée avant tout sur des propositions. Avec les élus d’opposition, ainsi qu’avec l’ensemble des colistiers qui dès lundi m’ont fait part de leur souhait de rester mobilisés, nous allons poursuivre le travail que nous avons engagé. Nous continuerons à échanger, à écouter les habitants de notre commune pour faire entendre leurs demandes, leurs besoins au sein du Conseil municipal.

A présent l’important, c’est que Sassenage gagne, c’est que Sassenage réussisse. C’est le défi qui vous attend suite au mandat que vous ont confié les électeurs dimanche.

Pour nous, une nouvelle √©tape commence, car comme l‚Äôa dit Socrate, l‚Äô√©chec n‚Äôest pas de tomber mais de rester l√† o√Ļ on est tomb√©. Nous serons donc au rendez-vous dans 6 ans.

Par Michel Barrionuevo :

Monsieur le Maire,

respect-mutuelDepuis ma premi√®re √©lection municipale de 1977, avec Roger Deschaux o√Ļ notre liste fusionn√©e de second tour avait r√©uni un peu plus de 65% des suffrages, j‚Äôai connu diff√©rentes √©pop√©es.

La gagne majoritaire, mais aussi les claques politiques qui vous désarçonnent.

Notre premi√®re claque est venue, seulement 6 ans plus tard, lors de la mise en Ňďuvre du plan de rigueur de la fin 1982, Sassenage comme Grenoble basculait, nous perdions les municipales avec seulement 17 voix d’avance, ce fut Monsieur le Maire, votre premier mandat majoritaire de Conseiller municipal.

A ceux qui pensent que tout est gagn√© parce que dimanche, vous avez r√©uni un peu plus de 60% des suffrages, j’ai envie de leur dire, restez modestes, rien n’est jamais gagn√© ou √©crit √† l’avance !

De mars 1983 √† juin 1995, j’ai v√©cu 2 mandats d’opposition, entre parenth√®se, je tiens √† pr√©ciser qu’avec Dominique Valeille, nous ne partagions pas les m√™mes orientations, ce qui est logique, mais j’ai toujours appr√©ci√© son respect vis-√†-vis de la minorit√© √©lue.

Je reviens √† votre r√©sultat de dimanche qui se traduit par le fait que le groupe d’opposition est r√©duit √† 6 √©lus dont un seul √©lu communiste, pour rappeler que cette situation, je l’ai d√©j√† v√©cue.

De 1989 √† 1995, j’ai fait un mandat, j’√©tais le seul √©lu communiste et que s’est il pass√© en 1995, la gauche avec Alain Chaplais gagnait les municipales de seulement 36 voix et la droite se retrouvait avec 7 √©lus d’opposition.

Elus qui n’ont pas accept√© la d√©faite et qui ont fait appel: nouvelle √©lection municipale en f√©vrier 1996 et l’opposition passait de 7 √† 6 √©lus.

Oui, soyons modestes !

Et je le dis d’autant plus, qu’apr√®s avoir √©t√© √©lus si brillamment, avoir r√©alis√© durant ce mandat l√†, le Centre Technique municipal, la halle de sports, les cheminements pi√©tons, les passerelles, les parcs, etc‚Ķ, cette √©quipe √©tait √©limin√©e en 2001 avec comme point fondamental de d√©saccord de la population des constructions sur l’esplanade Fran√ßois Mitterrand, avec un ¬ę¬†poussin¬†¬Ľ tr√®s actif dans cette bataille.

Pour les nouveaux habitants, je veux leur dire que l’esplanade Fran√ßois Mitterrand, c’est la Place derri√®re la Mairie, o√Ļ votre majorit√©, Monsieur le Maire a d√©figur√© l’architecture de la m√©diath√®que l’Ellipse que Dominique Valeille avait b√Ęti, pour mettre une construction qui ressemble plus √† des baraquements pos√©s c√īte √† c√īte qu’√† un projet architectural.

Au porte √† porte, une personne m’a interpell√© pour me dire que je faisais partie des √©lus ayant inspir√© ce projet, je le r√©p√®te, cette aberration, nous n’y sommes pour rien, nous la subissons¬†!

A Sassenage, lorsqu’un nom est donn√©, vous avez le don, Monsieur le Maire de le surnommer autrement, esplanade de la Mairie, caserne de Fontaine-Sassenage √† la place de Caserne Alain Chaplais !

En 2001, nous avons été battus et en 2008, la différence de suffrages entre les 2 listes était de 54 voix.

Alors en 2014, nouvelle claque due au d√©saveu de la politique gouvernementale et √† des centrages sur comp√©tences d’autres collectivit√©s, comme le Conseil g√©n√©ral que vous avez su habilement exploiter.

Je reconnais, vous avez √©t√© fort, vous avez vendu aux sassenageois du p√Ęt√© d’alouette compos√© d’une alouette et d’un mammouth, l’image du cheval est trop petite pour montrer l’√©cart: une suppression de subvention de moins de 3700 euros par an sur l’aide aux centre de loisirs contre la masse d’int√©r√™ts de l’emprunt toxique que vous avez contract√© qui repr√©sente plus de 600 000 euros.

F√©licitations, vous disposez d’une majorit√© plus forte, alors l’opposition, comment allez-vous la traiter ?

J’ose esp√©rer que le climat des 6 prochaines ann√©es, n’a rien √† voir avec les remontrances qui m’ont √©t√© faites par un ancien √©lu de votre majorit√©, dimanche dernier et que ce qu’il m’a dit, c’est un peu comme la cocote minute, avant d’ouvrir le couvercle, il faut attendre que la vapeur s’√©chappe.

Je commence mon cinqui√®me mandat d’opposition, des sassenageois m’ont dit:¬†¬Ľ chez toi, c’est un peu comme un sacerdoce pour la cause de la commune¬†¬Ľ.

J’ai plut√īt envie de dire: un √©lu d’opposition, ce n’est pas un sous √©lu, mais un √©lu √† part enti√®re !

Durant ces treize derni√®res ann√©es, mon ressenti personnel, c’est le manque de consid√©ration vis-√†-vis de l’√©lu de l’opposition, interdit de participer au travail de pr√©paration des projets.

M√™me s’il appartient √† la majorit√© de conduire les affaires de la commune, il y a dans ce conseil municipal 33 √©lus, 33 √©lus qui sont en droit de disposer de tous les √©l√©ments pour d√©cider souverainement quelle orientation donner √† la gestion de Sassenage.

La moindre des choses que je revendique pour les 6 ann√©es √† venir, c’est d’√™tre consid√©r√© comme un √™tre humain, avec le droit √† la dignit√© et que ce droit s’applique √† tous les sassenageois quelque qu’ait pu √™tre leur expression d’accord ou de d√©saccord vis-√†-vis de la majorit√© municipale.

Aujourd’hui, je n’ai plus de m√©daille √† attendre, j’ai re√ßu celle d’argent, de vermeil et d’or, il ne me reste plus √† la rigueur que celle du m√©rite, compte tenu de mes ann√©es d’opposition sans d√©missionner.

Pour ce mandat, je voudrais vous lancer, Monsieur le Maire un appel solennel à la dignité, au respect mutuel.

Le respect mutuel, ce n’est pas l’exigence du silence et nous nous connaissons depuis suffisamment longtemps pour savoir que je n’admettrai jamais que cette loi me soit impos√©e.

Mon engagement depuis 37 ans au service de Sassenage montre √† l’√©vidence ma t√©nacit√©. A chaque fois que vous ferez fausse route, j’interviendrai pour le dire haut et fort, j’interviendrai pour faire des propositions. Homme de dossiers, vous le savez, il est difficile de me faire prendre des vessies pour des lanternes.

Les √©lus qui jugent √† partir du superficiel seraient bien inspir√©s de ne pas s’en tenir aux apparences des propos mais d’aller au fond des dossiers et des demandes.

Je prendrai l’exemple des emprunts index√©s sur le cours d’une monnaie, entre 2007 et 2010, j’en ai dit: j’ai m√™me utilis√© l’image de la roulette russe, les m√©dias n’avaient pas encore mis une d√©nomination ¬ę¬†emprunts toxiques¬†¬Ľ.

Lors du dernier Conseil du pr√©c√©dent mandat, j’ai √©tabli des chiffrages sur les possibilit√©s de rentr√©es financi√®res en taxe d’am√©nagement dans le cadre de l’op√©ration du Domaine de Beaurevoir, par rapport au choix du PUP que vous avez fait, j’ai publi√© ces donn√©es sur le blog des √©lus communistes, o√Ļ les commentaires sont libres, j’attends toujours les √©l√©ments pr√©cis du dossier.

L’efficacit√© d’un √©lu se mesure √† sa capacit√© √† √™tre source de propositions, c’est le r√īle que je continuerai √† avoir durant ce mandat.

Ma boussole, c’est l’int√©r√™t de notre population, la confrontation d’id√©es et d’opinions, est pour moi source de richesse, je revendique le droit √† cette diff√©rence !

Réponse de M. Coigné: la campagne des prochaines élections municipales a déjà démarré !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.