Une commémoration expéditive

Nous assistons chaque 22 août à la cérémonie de commémoration de la libération de Sassenage qui a lieu devant le monument aux morts derrière l’hôtel de ville. Rappelons aux plus jeunes d’entre-nous que Sassenage et des Sassenageois furent fortement impliqués dans la résistance au nazisme. Ainsi la libération de Grenoble et de notre région par l’armée alliée le 22 août 1944 est une date majeure.
Ce jeudi soir, malgré des informations contradictoires sur l‘heure de la cérémonie, c’est à 19h précises que la commémoration a débuté devant une trentaine d’élus, citoyens, anciens résistants et gradés. Le conseiller général et le maire ont tour à tour procédé au dépôt des gerbes puis une minute de silence fut demandée. A peine la minute de silence achevée, la municipalité indiquait que la cérémonie était terminée. Il était 19h06. Ni discours, ni marseillaise, ni chant, ni sono, ni pot . La municipalité a consacré 6 petites minutes à la mémoire de la libération de notre commune et de ses résistants. Comme la plupart des personnes présentes, nous avons été très surpris par la caractère expéditif de ce 69ème anniversaire qui méritait mieux qu’un simulacre de cérémonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 666 248 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.