Terrain synthétique: “Exercice du pouvoir solitaire”

CM13-11-07Sur l’édition du 12 novembre 2013 du Dauphiné Libéré, un article intitulé « Exercice du pouvoir solitaire »:

Lors du dernier Conseil municipal, le groupe de rassem­blement de la gauche a interrogé le maire sur la date de l’inauguration du stade synthétique. « Le maire était très gêné, relate Yannick Belle, il a répondu qu’il ne savait pas s’il organiserait une inauguration, Or, le maire avait inau­guré seul et en catimini ce terrain la veille du conseil municipal, sans avertir ses propres élus municipaux et sans inviter les cofinanceurs de ce projet mais en prenant bien soin, contexte électoral oblige, d’informer les parents des jeunes joueurs. Un exercice du pouvoir bien solitaire qui ne respecte aucunement les usages républicains ».

Le leader de l’opposition rappelle par ailleurs, que la construction de ce terrain devait être largement financée par la vente du terrain stabilisé à la société Oval Consor­tium afin d’ouvrir un hôtel dès septembre 2013. « À ce jour, l’acte de vente du terrain n’est toujours pas signé et la commune n’a par conséquent reçu aucun produit fi­nancier de cette vente. Seuls la Fédération de football, le Conseil général et la commune ont par conséquent finan­cé ce nouveau terrain synthétique. Encore un effet d’an­nonces non suivi de réalisation qui vient s’ajouter à une longue liste d’engagements non tenus par le maire… ».

Compte rendu du Conseil municipal du jeudi 7 novembre 2013

Avant l’ouverture de la séance du Conseil municipal de ce 7 novembre, le Maire a donné lecture du jugement du 11 septembre concernant le recours intenté par la SAUR, le Tribunal administratif a annulé le marché conclu avec la REG au 1 avril 2014 et condamné la commune au versement de 1 000€. La commune et la REG ont décidé de faire appel de ce jugement.

Seconde information, l’arrêté préfectoral entérine la fusion au 1er janvier 2014, des communes du Balcon Sud Chartreuse, ce qui aura pour conséquence de faire passer le nombre d’élu-e-s siégeant à la Métro à 124 membres.

Ensuite, les cabinets Alp’Etudes et IDE, nous ont soumis leurs travaux concernant le Schéma directeur d’alimentation en eau potable. Les 4 phases prévues correspondent à un Plan Pluriannuel d’investissements pour la période 2013-2018 correspondant à un total général de 875 000€

Pour faire face à ces travaux supplémentaires qui permettrons de régler les baisses de pression sur le secteur de Chamechaude, l’alimentation directe du Bourg, sans passer par la station de pompage, d’avoir sur la rue Robert Finet une pression suffisante sur les poteaux incendie, etc…3 orientations ont été soumises aux élu-e-s, à partir de la surtaxe dont le prix au m3 est de 0,6635€, maintien au taux actuel pendant une période, ou bien évolutions sur le coût de la vie, ou panachage entre hausse sur le coût de la vie et recours à l’emprunt à hauteur de 8% du montant des travaux, chaque année.

Partie officielle du Conseil Municipal: Lire la suite…