Lettre ouverte des élus du groupe « Agir pour Sassenage » au Maire sur la hausse des tarifs

Mercredi 10, jeudi 11 et vendredi 12 septembre 2014, les élus du groupe Agir pour Sassenage ont diffusé la lettre ouverte ci-dessous aux parents d’élèves des groupes scolaires, Hameau du Château, Rivoire de la Dame, Vercors et les Pies.

Monsieur le Maire,

Votre majorité et vous-même avez décidé d’augmenter sensiblement les tarifs des prestations proposées aux élèves Sassenageois et ce dès cette rentrée scolaire (+ 20 à 40 %).

Ainsi, la hausse des tarifs de la cantine, de la médiathèque, de la garderie, la fin de la gratuité du transport scolaire sont autant de pertes de pouvoir d’achat pour l’ensemble des familles Sassenageoises, et sont dramatiques pour les plus modestes d’entre elles.

A l’heure où la crise économique et sociale sévit encore, ces mesures, qui portent atteinte à la valeur même de ce que doit être un service public, nous semblent être extrêmement préjudiciables à la réussite éducative des élèves et les fortes inquiétudes des parents renforcent notre sentiment.

Aussi, nous vous saurions gré de bien vouloir étudier les pistes alternatives à une telle décision. Même dans un budget contraint en raison des emprunts toxiques et marqué par la baisse des financements de l’Etat, d’autres choix restent possibles comme le démontrent les augmentations très modérées dans les autres communes de l’agglomération. Que ce soient nos impôts locaux mais également les tarifs pratiqués à Sassenage pour le péri-scolaire, nous sommes les plus chers de l’agglomération (comparaison faite avec les communes de la Métro ayant approximativement le même nombre d’habitants) !

Par ailleurs, comme demandé par de nombreux parents d’élèves, nous vous saurions gré de bien vouloir organiser rapidement une réunion publique en présence de l’ensemble du conseil municipal afin de débattre de cette politique tarifaire.

Nous espérons une réponse rapide de votre part sur ce sujet sensible et déterminant pour l’avenir de nos enfants.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Florence Parvy

Présidente du groupe Agir pour Sassenage

Notre soutien aux familles sassenageoises

ecole 002Les parents d’élèves du groupe scolaire de Rivoire de la Dame ont décidé d’organiser un pique-nique avec les enfants, ce mardi 2 septembre 2014, pour protester contre les hausses vertigineuses mises en place durant l’été par le maire et sa majorité municipale.

Michel Barrionuevo, Yannick Belle, Pierre-Manuel Chauvet, Véronique Ferrazzi et Florence Parvy, Présidente du groupe ont tenu par leurs présences à assurer le soutien du groupe « Agir pour Sassenage » aux familles sassenageoises.

Le tract d’appel est ainsi rédigé:ecole 004

Rentrée 2014-2015

HAUSSE SCANDALEUSE (de 20% à 50%) DE TOUS LES TARIFS CONCERNANT NOS ENFANTS SANS AUCUNE INFORMATION PRÉALABLE

  • Cantine
  • Garderie
  • Transport
  • Activités (Saint Saint-Exupéry, École de Musique …)
  • Piscine
  • Médiathèque
  • Ski
  • Centre de Loisirs
  • Multisports…etc.

LES FAMILLES SONT PRISES EN OTAGE ET NE PEUVENT PLUS ASSUMER

MOBILISONS-NOUS !!!!!!

Signer la pétition sur : changer.org/Sassenage

Ce 16 juin 2014, un hommage aurait du être rendu à Louis Reverdy, maire de Sassenage

reverdyIl y a 70 ans, le 16 juin 1944, la Gestapo et la milice arrêtaient Louis Reverdy (1883-1944). Maire depuis 1936, fervent patriote et homme de conviction, il se mit au service de la Résistance en menant des actions clandestines (cache de résistants, ravitaillement des maquis, fabrication de faux papiers…).

Son café, situé sur la place du village, était un lieu de rendez-vous pour qui voulait rejoindre le maquis. Epuisé par 8 jours de séances de tortures, il mourut le 2 juillet 1944 dans le train de la mort qui le menait au camp de Dachau.
Son arrestation faisait suite aux combats de St Nizier des 13 et 15 juin 1944 où 5 jeunes maquisards sassenageois perdirent la vie. Quelques semaines plus tard les allemands occupèrent la commune et menèrent une rafle.

Depuis 1945, la place du village porte le nom de Louis Reverdy, en hommage à son courage et à son dévouement pour Sassenage.

Nous regrettons vivement qu’en ce jour notre commune n’ait pas rendu hommage à notre ancien maire. Nous pensons à lui.

Sassenage: Mais qu’attendent-ils à 5h30 du matin?

queue-inscriptions-Sassqueue-Sassenage-inscriptions

Ce n’est pas une séance de dédicace de  Jean Dujardin ni la vente de places pour le concert de Mylène Farmer… mais tout simplement la file d’attente pour les inscriptions aux centres de loisirs de la commune de Sassenage pour l’été 2014, sachant qu’il y a déjà eu les inscriptions sur Internet!

Les premiers sont arrivés à 5h30 du matin, à 6h30 il y avait 30 personnes qui faisaient la queue, pour une ouverture des bureaux à 7h30. Peut-être que l’année prochaine il faudra venir la veille pour être dans les premiers 🙂

Les photos ci-dessus ont été prises à 7h50. Sur les photos, vous ne voyez pas le nombre important de parents qui attendent à l’intérieur du bâtiment.

Installation du nouveau conseil municipal le 29 mars 2014, nos déclarations

Par Yannick Belle:

Avant toute chose, je souhaite remercier les 2 093 électeurs qui nous ont apporté leur soutien et qui ont fait confiance à notre équipe dimanche dernier.

Sassenage ne fait pas exception à la règle et comme dans toutes les villes de France, les sassenageois ont voulu avant tout adresser un signal fort au gouvernement. Cette évidence, ne nous empêchera pas d’analyser également les considérations plus locales qui ont abouti à ce score.

Malgré ce résultat, nous sommes fiers d’avoir mené une campagne, digne, propre, basée avant tout sur des propositions. Avec les élus d’opposition, ainsi qu’avec l’ensemble des colistiers qui dès lundi m’ont fait part de leur souhait de rester mobilisés, nous allons poursuivre le travail que nous avons engagé. Nous continuerons à échanger, à écouter les habitants de notre commune pour faire entendre leurs demandes, leurs besoins au sein du Conseil municipal.

A présent l’important, c’est que Sassenage gagne, c’est que Sassenage réussisse. C’est le défi qui vous attend suite au mandat que vous ont confié les électeurs dimanche.

Pour nous, une nouvelle étape commence, car comme l’a dit Socrate, l’échec n’est pas de tomber mais de rester là où on est tombé. Nous serons donc au rendez-vous dans 6 ans.

Par Michel Barrionuevo :

Monsieur le Maire,

Depuis ma première élection municipale de 1977, avec Roger Deschaux où notre liste fusionnée de second tour avait réuni un peu plus de 65% des suffrages, j’ai connu différentes épopées.

La gagne majoritaire, mais aussi les claques politiques qui vous désarçonnent. Lire la suite ..

Décès

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris hier le décès de Patrick Molinaro, adjoint au sport de la ville de Sassenage.
Nous saluons son engagement auprès du monde sportif et présentons à sa famille et à ses proches nos plus sincères condoléances.

Terrain synthétique: “Exercice du pouvoir solitaire”

CM13-11-07Sur l’édition du 12 novembre 2013 du Dauphiné Libéré, un article intitulé « Exercice du pouvoir solitaire »:

Lors du dernier Conseil municipal, le groupe de rassem­blement de la gauche a interrogé le maire sur la date de l’inauguration du stade synthétique. « Le maire était très gêné, relate Yannick Belle, il a répondu qu’il ne savait pas s’il organiserait une inauguration, Or, le maire avait inau­guré seul et en catimini ce terrain la veille du conseil municipal, sans avertir ses propres élus municipaux et sans inviter les cofinanceurs de ce projet mais en prenant bien soin, contexte électoral oblige, d’informer les parents des jeunes joueurs. Un exercice du pouvoir bien solitaire qui ne respecte aucunement les usages républicains ».

Le leader de l’opposition rappelle par ailleurs, que la construction de ce terrain devait être largement financée par la vente du terrain stabilisé à la société Oval Consor­tium afin d’ouvrir un hôtel dès septembre 2013. « À ce jour, l’acte de vente du terrain n’est toujours pas signé et la commune n’a par conséquent reçu aucun produit fi­nancier de cette vente. Seuls la Fédération de football, le Conseil général et la commune ont par conséquent finan­cé ce nouveau terrain synthétique. Encore un effet d’an­nonces non suivi de réalisation qui vient s’ajouter à une longue liste d’engagements non tenus par le maire… ».

Un hôtel fantôme ?

Lors du Conseil Municipal du 25 février 2013, le Maire et sa majorité ont décidé de céder un terrain communal situé rue Pierre Coubertin au profit de la société Oval Consortium pour la création d’un complexe hôtelier.
Diaporamas à l’appui, le Maire présentait le futur complexe et indiquait que le dossier devait démarrer vite, les premiers coups de pelle devant intervenir dans la foulée du vote du conseil municipal avec un promesse d’ouverture dès la rentrée 2013. Pour notre part, nous étions alors intervenus pour nous étonner du prix de vente du terrain communal: 50 euros le mètre carré quand le prix du terrain se situe aux alentours de 250/300 euros par mètre carré sur Sassenage en zone constructible.

Le printemps, l’été et la rentrée sont passés depuis et les travaux n’ont toujours pas commencé.
Nous avons donc interrogé le maire à ce sujet lors du Conseil municipal du 26 septembre dernier et à notre grande surprise il nous a été indiqué que la vente du terrain avec Oval Consortium n’avait pas été signée.
La raison selon le maire: “des difficultés de la société Oval Consortium et une enquête du syndicat de l’hôtellerie qui démontrerait qu’il n’y aurait pas besoin d’hôtels supplémentaires sur l’agglomération…”. Etonnant quand on se souvient des propos du maire sur le manque de structures hotelières sur l’agglomération.
Alors, même si un autre investisseur pourrait s’intéresser à l’affaire, le doute est bien installé : la construction de ce complexe hôtelier est-elle une nouvelle annonce du maire non suivie d’effets ?

Ci contre le lien vers un article du Dauphiné libéré annonçant l’ouverture à la rentrée 2013:
http://www.ledauphine.com/isere-sud/2012/09/26/laporte-siffle-le-coup-d-envoi-vuxi#jimage=5C747BC2-7EB2-4591-A569-03101A1D661C

Une commémoration expéditive

Nous assistons chaque 22 août à la cérémonie de commémoration de la libération de Sassenage qui a lieu devant le monument aux morts derrière l’hôtel de ville. Rappelons aux plus jeunes d’entre-nous que Sassenage et des Sassenageois furent fortement impliqués dans la résistance au nazisme. Ainsi la libération de Grenoble et de notre région par l’armée alliée le 22 août 1944 est une date majeure.
Ce jeudi soir, malgré des informations contradictoires sur l‘heure de la cérémonie, c’est à 19h précises que la commémoration a débuté devant une trentaine d’élus, citoyens, anciens résistants et gradés. Le conseiller général et le maire ont tour à tour procédé au dépôt des gerbes puis une minute de silence fut demandée. A peine la minute de silence achevée, la municipalité indiquait que la cérémonie était terminée. Il était 19h06. Ni discours, ni marseillaise, ni chant, ni sono, ni pot . La municipalité a consacré 6 petites minutes à la mémoire de la libération de notre commune et de ses résistants. Comme la plupart des personnes présentes, nous avons été très surpris par la caractère expéditif de ce 69ème anniversaire qui méritait mieux qu’un simulacre de cérémonie.