DL 4-12-10 – Conseil municipal: de l’électricité dans l’air

Tout a commencé par un coup d’éclat, qui n’était pourtant pas une première à Sassenage … Jeudi soir, lors du conseil municipal, les élus de l’opposition ont choisi de quit­ter la salle, avant même que la première délibération ne soit discutée. A l’origine de ce mouvement d’humeur, une délibération essentielle : celle qui devait entériner (ou non) le projet de partenariat public/ privé du parc d’éclairage pu­blic de la commune.

Un dossier très secret

Chantal Duranton et les élus de son Groupe de rassem­blement de gauche souhai­taient recevoir par mail, avant la réunion du conseil munici­pal, le dossier détaillant les of­fres des sociétés candidates « Mais il m’a été répondu par vos services que ceci n’était pas possible, qu’il fallait le con­sulter en mairie. Je me suis donc rendue en mairie Le dossier, qui est des plus volu­mineux, m’a alors été présenté en me précisant qu’aucune co­pie ne pouvait être réalisée », a expliqué l’élue de l’opposition. « Le fait de nous interdire de faire des copies nous met dans l’impossibilite de consulter ce dossier dans de bonnes condi­tions avant le conseil munici­pal de ce soir, puisque cela ne nous laissait que trois jours. »

En conséquence. les élus de l’opposition ont demandé « de surseoir au vote des trois premières délibérations, de pro­grammer une réunion ou même plusieurs si la nécessité s’en fait sentir, des élus pour étudier le dossier sereinement, et de le représenter a un prochain conseil, quand nous aurons la possibilité pleine et entière de nous 1aire une opinion et de voter. »

Une requête que le maire, Christian Coigné, n’était pas décidé a accepter : « Le cahier des charges de ce marché a été défini par une commission. Une consultation a été enga­gée, tout était défini par la loi ! J’ai respecté la procédure. Il n’y avait pas moyen de pré­senter le dossier avant, il fallait mettre les offres en cohérence. Le dossier comporte encore des éléments commerciaux non-divulguables, c’est pour­quoi nous n’avions pas le droit de le diffuser par écrit. Vous avez tous les moyens juridi­ques de le contester, mais tout est légal». a-t-il répondu. « Vous refusez donc d’organi­ser de nouvelles discus­sions ?  a demandé Chantal Duranton « Oui, je refuse. La discussion, elle a lieu ce soir. » Une sentence un rien pré­somptueuse, puisque de dis­cussion, il n’y eu… point! Les conseillers du groupe de gau­che se sont levés et ont quitté la salle, coupant court à tout débat. « Vous fuyez vos res­ponsabilités », leur a lancé le maire, qui a enchainé avec la présentation officielle du rap­port d’analyse des différentes offres (voir ci-contre). Un rap­port que l’opposition aurait sans doute aimé étudier en amont…


Un partenariat public/privé unique en Isère

Sans l’opposition, mais avec les directeurs des services ayant travaillé sur le dossier, la présentation du rapport sur le « projet de partenariat public/privé du parc d’éclairage public » aura monopolisé l’attention des conseillers durant plus d’une heure trente. Rien de plus normal, pour un projet d’un montant total d’envi­ron 4 millions d’euros, portant sur 15 ans, et qui sera « le premier PPP de ce type en Isère» d’après Christian Coigné.

La délibération ayant adoptée à l’unanimité… des présents, le principe est acquis: très rapidement (sans doute début janvier) l’ exploitation. la gestion et la rénovation des installations d’éclairage public, de signalisation lumineuse tricolore et la mise en valeur du patrimoine, des éclairages de Noël, ainsi que l’installation d’un système de vidéo-protection a Sassenage seront assurés par les sociétés Alcyon Cíteos, EEE Alpes Dauphiné et Gaz electricité de Grenoble Un trio de candidats réunis sous la bannière Alcyon, qui aura, semble-t-il, proposé l’offre « économiquement la plus avantageuse ». Le dossier n’étant pas encore publiable en l’état – pour des raisons de non-concurrence commerciale -, nous reviendrons en détail sur ses modalités dans un prochain article.

Isabelle Calendre

2 réflexions au sujet de « DL 4-12-10 – Conseil municipal: de l’électricité dans l’air »

  1. Juste pour vous souffler l’idée, la prochaine fois de partir avec un appareil photo numérique (sans activer le flash ni le son)
    Cela fait d’excellentes photocopies faites en toute discrétion et que l’on peut ensuite diffuser par internet très facilement.

    • Bonjour,
      En fait nous avons repris in-extenso l’article du journal donc nous nous devions de le publier tel quel. D’ailleurs, si tu cliques sur l’image des 2 articles de presse, l’agrandissement se fait à la page suivante en largeur de 800 pixels.
      Amicalement.
      Chantal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 664 717 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.