Compte-rendu du Conseil municipal du 20 février 2014

Lors de ce dernier Conseil municipal de la mandature, le Maire a démarré la séance en annonçant que la procédure du PAEN, à la suite des différentes critiques dont elle a fait l’objet de la part des organisations syndicales agricoles  a été suspendue par le Conseil général.

Le groupe de Rassemblement de gauche a demandé dans le cadre des questions diverses que notre commune ferme les bureaux de vote, le 23 mars prochain à 19H, le Maire a annoncé qu’un courrier avait été adressé à Mr le Préfet dans ce sens.

Ordre du Jour du Conseil municipal du 20 février 2014 :

1)  Débat d’orientation budgétaire 2014, après la présentation de ce point par l’Adjoint aux finances, puis par le Maire, avec des attaques soutenues contre le Président de la République, le gouvernement, la Métro, le Conseil général allant jusqu’à dire:  » Monsieur Belle, les sassenageois que vous affamez vont vous manger tout cru le 23 mars« .

La séance sera interrompue quelques instants,  par les habitants du Clos Rimbaud venus exprimer leur ras le bol.

Voici nos 3 interventions :

Yannick Belle :

Si on peut être d’accord avec quelques constats et quelques axes généraux, ce DOB que vous nous présentez se caractérise surtout par des contradictions importantes.

Sur la gestion de bon père de famille tout d’abord

Je crois qu’il faut le dire clairement. Votre gestion, c’est tout sauf ça:

quand l’on contracte 9 millions d’euros d’emprunts structurés dont 4,5 millions d’euros qui sont d’ores et déjà toxiques, et sur une durée de 35 ans, on ne peut certainement pas qualifier  votre gestion en ces termes.

Non votre gestion c’est une gestion à la petite semaine sans outil prospectif puisque en 13 ans de mandat, nous n’avons jamais vu la trace d’un plan pluriannuel d’investissement qui permet notamment aux partenaires de se positionner sur des cofinancements. Lire la suite…

Office de tourisme: une gestion qui interroge

chateau (2)Lors du dernier Conseil municipal, la majorité à voté une subvention de 130 000 euros à l’EPIC Office de tourisme (Etablisssement Public Industriel et Commercial) avant la dissolution de cette structure publique qui gérait pour la commune les Cuves et l’activité commerciale du château. Cette subvention communale permettra notamment d’indemniser les personnels licenciés pour raison économique, c’est la moindre des choses. Mais ces 130 000 euros serviront également à indemniser, dans le cadre d’accords entre les 2 parties, des agents réintégrés en mairie.

En effet, pour mener à bien l’ensemble des tâches confiées par les élus, ces agents ont été obligés de réaliser des centaines d’heures supplémentaires en soirée ou en week-end. Mais c’est seulement au moment de la dissolution de l’EPIC que les élus auraient découvert cette situation. Face à nos questions sur ce dysfonctionnement, la seule réponse apportée est que ces heures supplémentaires ont été réalisées à l’initiative des salariés eux-mêmes ! De ce fait, l’EPIC refuse de reconnaître ces heures supplémentaires tout en acceptant d’indemniser ces agents.

S’il est normal que ces salariés soient indemnisés étant donné leur temps de travail supplémentaire, cette situation interroge sur le contrôle du fonctionnement de l’office du tourisme et l’utilisation de nos impôts locaux.

 

Bonne année 2013 !

Les élus du groupe du rassemblement de la gauche vous souhaitent une excellente année. En 2013, nous continuerons à vous informer et à apporter un autre regard sur l’actualité municipale. Vous pouvez nous contacter en cliquant sur les noms de vos élus dans la colonne de droite.

 

Quel projet touristique pour Sassenage?

Comme vous avez pu le lire dans les dernières publications municipales , la majorité s’est soudainement lancée dans un projet de ville basé sur le tourisme.Même si il est étonnant qu’une municipalité lance son projet de ville en fin de mandat et cela plus de 11 ans après avoir été élue, nous en prenons acte.

Mais, au-delà de ce très long contretemps, il est encore plus étonnant qu’au moment même où le tourisme est mis en avant, on apprenne à la fois la restriction des horaires d’ouvertures des Cuves, la dissolution de l’EPIC qui gérait l’activité touristique, la fin de l’activité commerciale du château de Sassenage faute de clients (séminaires, mariages…) et plus dramatique le licenciement d’une partie du personnel qui travaillait pour l’office de tourisme ou pour le château. Alors bien sur, un hôtel devrait voir le jour à deux pas de l’étang de l’Ovalie, l’annonce en a d’ailleurs été faite avant même le moindre débat ou vote en Conseil municipal. Mais avant d’accueillir d’éventuels touristes sur la commune, nous aimerions connaître quels sont les grands axes de cette nouvelle politique : tourisme d’affaires ? tourisme familial? Quel travail effectué avec les commerçants ou avec les associations de la commune  et surtout quel intérêt pour les Sassenageois ? Bref, beaucoup d’inconnues demeurent, beaucoup de précisions doivent être apportées pour donner un sens à cette orientation car un projet réussi est avant tout un projet partagé.

Conseil municipal ce jeudi 9 février

Le prochain Conseil municipal aura lieu ce jeudi 9 février à 19h en mairie. Il sera principalement consacré au débat d’orientations budgétaires (DOB), avant le vote du budget en mars. A l’ordre du jour également:

-le transfert à la commune de la RD6B (ancienne route de Villard) par le Conseil général.

-le nouveau règlement intérieur pour la restauration scolaire

Les séances du Conseil municipal sont publiques.