Compte rendu du Conseil municipal du 25 septembre 2014

fortes-haussesLors de cette séance du Conseil municipal, des parents d’élèves sont venus exprimer leurs mécontentements.

Avant le début de la séance, Mme Combier, parent d’élève a tenu à affirmer:

Que l’application de la Réforme des rythmes scolaires était loin d’être satisfaisante et qu’elle constituait un point de crispation au niveau de la garderie notamment sur l’activité dénommée : « j’ai le droit de ne rien faire ».

Les tarifs différenciés ne se justifient pas, la thématique manuelle se traduit par une récré libre, il n’y a donc pas d’activité.

Les animateurs absents ne sont pas remplacés, il faudrait trouver un système collaboratif entre plusieurs communes.

Les augmentations de cotisations se rajoutent au mécontentement, la cantine est à un taux insupportable pour les familles et la contrepartie activités est loin d’être satisfaisante.

Parfois, les enfants n’ont pas le temps de manger correctement, ensuite ils doivent attendre 16H45 pour le goûter et les activités démarrent à 17H, bilan après un repas très léger, pas de goûter et ils doivent attendre le soir pour se rassasier.

L’intérêt de l’enfant est loin d’être probant.  L’enfant qui n’est pas inscrit en apprentissage dans l’espace « j’apprends à apprendre », ne peut faire ses devoirs. N’y aurait-il pas la possibilité de proposer un coin avec tables et chaises pour palier ce manque.

Les effectifs sont insuffisants et de ce fait, les agents municipaux ne sont pas dans de bonnes conditions de travail, les pressions sur eux sont difficiles à supporter.

Réponse du Maire : nous avons avec mon adjointe, beaucoup de remontées, nous sommes en situation difficile, l’absentéisme du personnel  est important, nous allons essayer de trouver des solutions.

En ce concerne les tarifs, nous faisons des prospections financières, je reconnais que ces hausses sont difficiles, chacun prêche pour sa paroisse, nous nous regardons l’intérêt général, nous avons déjà programmé 2 réunions, une la semaine prochaine avec uniquement les représentants élus des parents d’élèves sur les tarifs, la seconde avec les enseignants concernant les TAP, ensuite nous verrons si nous ferons d’autres réunions avec les nouveaux parents d’élèves qui seront élus.

Informations du Maire : notre ville a été placée en constat de carence sociale par le Préfet de l’Isère parce que nous n’avons pas respecté nos engagements en matière de constructions de logements sociaux sur les 3 dernières années. Nous serons obligés de rattraper le retard de 171 logements sociaux dans les 3 ans à venir, nous devrons créer pour cela 600 logements avec au moins 30% de social. Nous payons la taxe SRU et le Préfet peut multiplier les 180 000€ annuel par 5 soit 900 000€, je suis convoqué en commission début octobre pour défendre l’intérêt de la commune de ne pas payer la prime.

Le Conseil municipal, ainsi que l’assistance ont observé une minute de silence par rapport à la décapitation d’Hervé Gourdel.PUP2013

Autre information : ISORG ne viendra pas à Sassenage, l’entreprise s’implantera à Limoges, tout cela parce que dans l’Isère, aucune structure ne vient financer ce type d’entreprise.

Le Conseil municipal a démarré à 19H35 et dans le cadre des décisions du maire : Florence Parvy est intervenue pour regretter la limitation du droit à la parole des élus de l’opposition, le débat après la prise de parole de la représentante des parents d’élèves ayant été refusé, ensuite Florence Parvy a essayé, après s’être fait couper la parole plusieurs fois, d’aller au bout des remarques ci-après : Lire l’intégralité

Les révélations de l’audio du Conseil municipal du 3 juillet 2014

Le conseil municipal du 3 juillet 2014, avait comme premier point à l’ordre du jour, le Règlement intérieur qui régit le fonctionnement du Conseil municipal pour toute la durée du mandat.

Nous avions proposé divers amendements qui s’appuyaient sur les textes et jurisprudences en cours.

Devant le refus d’appliquer la loi, nous nous sommes trouvés dans l’obligation de quitter la séance du Conseil municipal et avons annoncé que nous allions nous tourner vers les Tribunaux pour faire respecter les lois à Sassenage. Nous nous sommes procurés l’enregistrement audio de cette séance, les sassenageois ont droit à la vérité !

pdfA partir de la 9ème délibération, le Maire indique qu’effectivement, le nombre de questions ne peut être limité à 3 par groupe, mais 3 par Conseiller municipal, il affirme que lors du précédent mandat, l’opposition n’avait trouvé rien à redire sur cette limitation. FAUX, en pièce ci-contre le précédent Règlement intérieur.

Voici la partie audio du débat, or de notre présence:

Ensuite, voici le débat de la délibération N°18, votée à l’unanimité sur la modification des quotients familiaux:

Dans la délibération N° 19 concernant les Rythmes scolaires, nous apprenons la suppression des études surveillées:

Enfin la 20ème délibération, traite du paiement des transports scolaires, le Maire évoquant son enfance indique que matin, midi et soir, il faisait 2Km à pied pour se rendre à l’école, dans le débat, il finit par annoncer une possibilité de gratuité pour le 3ème enfant, mais reporte cette décision à un prochain Conseil municipal :

Lettre ouverte des élus du groupe « Agir pour Sassenage » au Maire sur la hausse des tarifs

Mercredi 10, jeudi 11 et vendredi 12 septembre 2014, les élus du groupe Agir pour Sassenage ont diffusé la lettre ouverte ci-dessous aux parents d’élèves des groupes scolaires, Hameau du Château, Rivoire de la Dame, Vercors et les Pies.

Monsieur le Maire,

Votre majorité et vous-même avez décidé d’augmenter sensiblement les tarifs des prestations proposées aux élèves Sassenageois et ce dès cette rentrée scolaire (+ 20 à 40 %).

Ainsi, la hausse des tarifs de la cantine, de la médiathèque, de la garderie, la fin de la gratuité du transport scolaire sont autant de pertes de pouvoir d’achat pour l’ensemble des familles Sassenageoises, et sont dramatiques pour les plus modestes d’entre elles.

A l’heure où la crise économique et sociale sévit encore, ces mesures, qui portent atteinte à la valeur même de ce que doit être un service public, nous semblent être extrêmement préjudiciables à la réussite éducative des élèves et les fortes inquiétudes des parents renforcent notre sentiment.

Aussi, nous vous saurions gré de bien vouloir étudier les pistes alternatives à une telle décision. Même dans un budget contraint en raison des emprunts toxiques et marqué par la baisse des financements de l’Etat, d’autres choix restent possibles comme le démontrent les augmentations très modérées dans les autres communes de l’agglomération. Que ce soient nos impôts locaux mais également les tarifs pratiqués à Sassenage pour le péri-scolaire, nous sommes les plus chers de l’agglomération (comparaison faite avec les communes de la Métro ayant approximativement le même nombre d’habitants) !

Par ailleurs, comme demandé par de nombreux parents d’élèves, nous vous saurions gré de bien vouloir organiser rapidement une réunion publique en présence de l’ensemble du conseil municipal afin de débattre de cette politique tarifaire.

Nous espérons une réponse rapide de votre part sur ce sujet sensible et déterminant pour l’avenir de nos enfants.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Florence Parvy

Présidente du groupe Agir pour Sassenage

Notre soutien aux familles sassenageoises

ecole 002Les parents d’élèves du groupe scolaire de Rivoire de la Dame ont décidé d’organiser un pique-nique avec les enfants, ce mardi 2 septembre 2014, pour protester contre les hausses vertigineuses mises en place durant l’été par le maire et sa majorité municipale.

Michel Barrionuevo, Yannick Belle, Pierre-Manuel Chauvet, Véronique Ferrazzi et Florence Parvy, Présidente du groupe ont tenu par leurs présences à assurer le soutien du groupe « Agir pour Sassenage » aux familles sassenageoises.

Le tract d’appel est ainsi rédigé:ecole 004

Rentrée 2014-2015

HAUSSE SCANDALEUSE (de 20% à 50%) DE TOUS LES TARIFS CONCERNANT NOS ENFANTS SANS AUCUNE INFORMATION PRÉALABLE

  • Cantine
  • Garderie
  • Transport
  • Activités (Saint Saint-Exupéry, École de Musique …)
  • Piscine
  • Médiathèque
  • Ski
  • Centre de Loisirs
  • Multisports…etc.

LES FAMILLES SONT PRISES EN OTAGE ET NE PEUVENT PLUS ASSUMER

MOBILISONS-NOUS !!!!!!

Signer la pétition sur : changer.org/Sassenage